Accueil » La Maison de la Nuit, Tome 11 : Révélée

La Maison de la Nuit, Tome 11 : Révélée

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est rain-1563957_1920.jpg
Image par Thaliesin de Pixabay

Que la magie ancienne peut faire de dégâts quand on n’a pas appris à vivre avec et à la contrôler correctement ! Bon alors, petit récapitulatif : Neferet a été neutralisée une première fois, mais elle a pu prendre la fuite sous la forme de plusieurs araignées après avoir été jetée du balcon. Grand-mère Redbird a été sauvée, et par la même occasion, Aurox a gagné une place au sein de la Maison de la Nuit.

Je tiens quand même à poser la question : Quand Heath est mort des mains de Kalona, il ne me semble pas me rappeler que ses parents – qui lui avaient donné la permission de « partir en voyage scolaire » avec le groupe de Zoey – n’aient pas du tout réclamé leur fils à la fin. Savent-ils s’il est mort ? On ne sait pas. Voilà,  j’ai pu enfin trouver une incohérence ! Je me suis dit qu’en douze tomes, les autrices feraient forcément une erreur de ce genre 😉. Bon après, ça ne change pas le déroulement de l’histoire donc c’est bon 😂.

Le résumé :

« Mortellement blessée, Neferet est plus dangereuse que jamais. À cette menace, s’ajoute celle de Dallas, contre Zoey et ses amis. Et lorsqu’un meurtre ébranle Tulsa, c’est la Maison de la Nuit que tous montrent du doigt. Zoey sera-t-elle capable de protéger les siens, ou un autre devra-t-il se dresser à sa place ? »

Neferet n’est pas morte, vous vous en doutez. Et là où elle passe, d’autres trépassent. Elle revient d’entre les morts après avoir retourné tous les humains de Tulsa contre les vampires, pour qu’ensuite elle s’attire leur sympathie, etc., etc. Bref, une véritable mégère.

Au cours de cette lecture, on en a appris plus sur l’histoire de Neferet, comment elle en est arrivée là. J’aurais pensé que c’était pour que l’on éprouve de la compassion à son égard, cependant je ne ressens rien de tel, donc ça me convient. Cette femme a fait des choses affreuses, et quel qu’ait été son passé – aussi affreux soit-il –, éprouver de la compassion reviendrait à dire que les morts qu’elle a laissés sur son passage n’étaient que des dommages collatéraux. Et je trouverais ça inadmissible.

Bonne lecture, mais aussi contente qu’il ne me reste qu’un tome à lire avant la fin 😅. Maintenant, toujours la même question : Qu’est-ce que je vais bien pouvoir lire ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s