Accueil » Lux Tome 2 : Onyx

Lux Tome 2 : Onyx

Enfin ! J’ai terminé Onyx, le tome 2 de Lux. Mais ça n’a pas été une mince affaire. Pour tout vous dire, j’ai ramé. La fin est super hein ?! Mais les premières 200 pages ne parlent que de triangle amoureux, de disputes, etc. Ces premières pages sont centrées sur Katy et Daemon, Ah ! et Blake aussi. Ne l’oublions pas ce fourbe.

Je vous mets le résumé comme d’habitude :

« Depuis sa rencontre avec Dee et Daemon Black, Katy a vu sa vie changer du tout au tout. Car si Dee est une amie adorable et son frère terriblement sexy, ils sont cependant une source d’ennuis quasi intarissable…

Entre la défense qui cherche à tout prix à savoir de quoi Daemon est capable et la mystérieuse « trace » qui poursuit Katy, le lien qui les unit sera mis à rude épreuve. Un péril plus grand que celui de la vérité ? Rien n’est moins sûr… »

Qu’ai-je pensé des personnages ? Une calamité. La relation qu’entretenait Katy avec Dee est morte du jour au lendemain, pourtant elle sait qu’il y a quelque chose qui ne va pas sur la fin. C’est évident. Néanmoins, ce n’est pas ça que je dénigre. Comme je vous l’ai dit, la deuxième partie du bouquin laisse plus de pace au suspense, à l’action, à la peur, à la tristesse : Des sentiments qui tiennent les gens en haleine. Non, ce que je veux dire, c’est que tourner autour du pot convient seulement sur une moyenne durée, là, il s’agissait d’une longue durée. Je ne comprends pas pourquoi avoir rallongé certaines parties de l’histoire, qui ne méritaient pas autant d’attention…

Il y a tout de même une partie que j’ai fortement appréciée. Je vous mets un extrait, peut-être cela vous rappellera des souvenirs 😉. Cependant, si vous n’avez pas lu le livre, je vous conseille de ne pas lire :

« – On ne risque rien en s’éloignant autant ? L’influence des pierres ne s’étend que sur un rayon de quatre-vingts kilomètres, non ?

– Ce n’est qu’une estimation. Tout ira bien. (LOL)

[…]

– Rassure-moi, tu ne fais pas partie de ces filles qui envoient un message à leur copain dès qu’elles bougent le petit doigt, katy ?… »

Alors, ce passage était incroyable ! Parce que ce genre de choses se passe souvent dans la vraie vie. Eh oui, on envoie un message à son copain dès qu’on sent que quelque chose ne va pas. Je trouve ça moins flippant de secourir quelqu’un plutôt que d’attendre que l’on vienne te sauver. Parce que vu que tu n’es pas la cible, ben, tu as moins peur forcément. Je pense que je préfèrerais être la personne qui secoure l’autre, pas vous ? 😉

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s