Accueil » Maison de la nuit Tome 1 : Marquée

Maison de la nuit Tome 1 : Marquée

https://pixabay.com/fr/photos/attrapeur-de-r%c3%aaves-mur-bleu-693912/

Une photographie s’impose, vous ne trouvez pas ? Un mélange d’herbe, d’eau, de feu, d’air, et d’esprit. Certes, l’air et l’esprit vont être des éléments difficilement représentables. Cependant, peut-être que les bougies adéquates feront l’affaire, qui sait ? Une violette et une jaune, exactement comme dans le bouquin !

J’avais déjà lu cette série pour ne rien vous cachez. En effet, il me semble être allée jusqu’au Tome 10. Je me rappelle vaguement certains passages, ou encore certains personnages. Mais le relire me fait du bien, surtout que, j’ai enfin pu acheter les deux derniers tomes, il y a une semaine exactement (petit aparté : je suis au 18 mai 2021, donc je serai dans le passé quand cet article sortira… Enfin, c’est mieux d’être dans le passé, plutôt que dans le futur, sinon ce serait définitivement pas normal !).

Il me semble aussi que je voulais me faire le tatouage du croissant de lune à un moment donné. Le problème c’est qu’il se trouve sur le front, et pour trouver un emploi, malheureusement, cela peut être problématique. Ceux qui me lisent, je pense, comprendront sans soucis.

Bon, commençons par le résumé :

« Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres…

Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s’approche d’elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t’attend à la Maison e la Nuit. ». À ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais – elle le sait – elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou… mourir. »

J’ai beaucoup cette série. Peut-être que, si ne l’avais-je lue que maintenant, l’aurais-je trouvé trop rapide, pas assez travaillé concernant les rencontres ou les impressions. Mais, étant donné l’avoir déjà lu, cela fait remonter des souvenirs de mon adolescence. Wouaw ! Je peux dire que j’ai été une ado maintenant ! Me sens-je vieille pour autant ? Je ne sais pas. Disons que je me sens être dans un entre-deux – ce qui est, littéralement le cas – dans un tourbillon où rien n’est encore établi, où l’incertitude est là, à chaque coin de rue. Elle nous guette sans discontinu.

Passons ! Ce livre, je le conseille plus spécifiquement aux jeunes adolescents, où l’imagination est encore vive, et où elle ne cesse de grandir en continu.

Bisouuuuuus !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s