Accueil » Un parfum de cèdre, d’Ann-Marie MacDonnald

Un parfum de cèdre, d’Ann-Marie MacDonnald

by me

Je te mets le résumé ici :

« Du Cap-Breton début de siècle jusqu’au New York des années jazz, voici le destin mouvementé de James Piper et de ses quatre filles. Kathleen, l’aînée, développe en grandissant une voix exceptionnelle. Son père lui voue une admiration sans bornes et veut faire d’elle une cantatrice célèbre. Mais le destin de la famille semble marqué par le drame et l’admiration ressemble de plus en plus à une obsession… »

J’ai terminé la 1re du livre ; il y en a 9 (oui, j’ai feuilleté le livre entier pour vérifier). Je tiens à dire qu’il est très étrange comme livre. Il a été écrit dans les années 90 mais la plume est quand même simple à comprendre, l’histoire aussi, même si parfois, j’ai eu l’impression de me perdre à certains passages. Même les personnages – bien que certains ne soient pas assez travaillés, sont simples à comprendre. Malgré tout, cette première partie me laisse perplexe – ce qui doit se ressentir en me lisant. Autant, je suis outrée par le comportement de James envers Materia, mais je me rappelle aussi que l’histoire se passe fin 19e – début 20e. Donc, la femme restait à la maison pendant que l’homme travaillait. La femme n’avait pas de valeur, et encore plus si elle avait le malheur de naître noire. L’histoire est très catholique, ce qui peut avoir pour effet de s’en méfier, et en même temps, il ne faut pas oublier que l’histoire ne se déroule pas à notre époque…

Je n’en suis qu’à la première partie, mais cette découverte s’annonce sulfureuse !

Ça y est ! La partie 2 est terminée. Après tout, elle ne faisait qu’une cinquantaine de pages. Mais, quelles pages. Wouah ! C’est tellement complet ! Je dois dire que le style de l’auteur est tout de même particulier. Elle raconte une scène du point de vue de James, puis elle va rembobiner et se mettre du point de Mercedes par exemple. Le lecteur est balloté de droite à gauche, ce qui rend cette lecture encore plus mystérieuse ! Je commence à apprécier ce livre, et il me tarde d’en voir plus…

Livre terminé ! J’ai enchaîné les parties suivantes. Réaction : Oh mon dieu ! Je n’ai jamais lu un livre contenant autant de sujets différents. L’autrice a réussi à traiter un panel de sujets dissemblables sans pour autant concentrer le lecteur rien que sur cela. Certains paragraphes sont durs à lire de par sa gravité, mais le livre est d’une beauté, je n’en reviens pas ! Autant, j’ai eu du mal à le commencer (comme beaucoup de livres que j’ai fini par adorer), autant je suis pratiquement sûre que dans vingt ans je le relirai.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s